Sainte Philomène

Fransartoises , Fransartois ;

 

Non , Sainte Philomène n’est pas la patronne de la philo , mais bien la patronne de la jeunesse .

 

Elle est représentée  dans une châsse à l’intérieur de  l’église de la commune .

 

Sa vie fut bien relatée dans le Courrier Picard il y a quelques années , je résume le récit de la rédactrice :

Sainte Philomène a été découverte dans un sarcophage , le 24 Mai 1802 , en 1805 un prêtre de Mugnaux Del Cardinale , village près de Naples , a obtenu les restes  de la vierge martyre , pour son église . Ce fut alors le début d’une série de merveilles et de miracles .

 

Mais alors nous allons relater sa vie , son calvaire .

 

Sainte Philomène était la fille d’un prince qui gouvernait un petit état Grec . Lors d’un voyage à Rome l’empereur Diocietien demande à son père la main de Philomène âgée de 13 ans . Mais celle-ci ayant fait voeu de chasteté tiendra parole jusqu’à sa mort .

Fou de colère , Diocietien la fait fouetter sans merci , jetée en prison , plaies béantes , elle guérit dans la nuit .

L’empereur ordonna alors qu’on lui attache au cou une ancre de fer et qu’on la précipite dans le Tibre . Deux anges coupèrent la corde et pas une goutte d’eau ne mouilla ses vêtements .

L’empereur exigea ensuite qu’on la transperce de flèches , jetée en prison  alors qu’elle était mortellement blessée , elle guérit dans la nuit .

L’empereur ordonna de répéter la torture , les flèches refusèrent de quitter les arcs , il ordonna que les pointes soient rougies au feu , les flèches se retournèrent contre les archers .

L’empereur lui fit couper la tête et Philomène monta au ciel .

 

Les reliques de la Sainte ( dont un petit bout d’ossement ) sont déposées dans l’ostensoir posé sur l’autel de notre église .